LES DIFFERENTES COUCHES DE LA PEAU ET LEUR ROLE

La Peau, Exposée aux agressions extérieures, à notre jugement, est un Organe qui nous Protège, nous Enveloppe, qu'elle soit Tonique ou Fragile, comprendre et connaître la structure de notre Peau, et quels "Désordres" selon sa Nature, sont en causes, Permet de choisir les soins appropriés pour améliorer, Diminuer voir Eradiquer sur le long terme ses anomalies.

Perlrebelle Favorise des Solutions Naturelles , des gestes de Beauté en Soins de Détente, de Précieux Moments de Bien Etre, pour Vous Choyer, Apaiser, Relaxer, Votre Corps et Votre Esprit. Et vous Avoir Dans La Peau, La base d'un Processus pour avoir une peau sans imperfection.

beauté-de la peau-sans-imperfection

Notre Peau se structure en 3 couches pour notre protection,  Composée de 70% d'eau - 27,5% de protéine - 2% de matière grasse - 0,5% de sels minéraux et d'oligo-éléments.

La Couche la plus Profonde: L'HYPODERME, tissu adipeux, est composé de: 

  • Cellules adipeuses, de fibres de collagène, de tissu conjonctif, qui se trouvent dans les cellules adipeuses ensembles.
  • Vaisseau sanguin
  • Vaisseau lymphatique
hypoderme-cellules-adipeuses

Cette strate stocke l'énergie, protège les muscles, les os, les organes, et isole l'organisme des variations de température.

Ses cellules principales sont les fibroblastes qui synthétisent les fibres de collagène et l'élastine , et procurent à la peau souplesse et élasticité.

 Ces Fibres baignent dans une substance à l'aspect de gel qui a son tour contient l'acide hyaluronique et préserve le volume de notre peau.

La couche intermédiaire est le DERME, tissu conjonctif, il héberge, entre autre, les glandes sébacées* et sudoripares*:

- Il a également une fonction de protection , son rôle est essentiel contre les agressions extérieures, les agents irritants, pour amortir les chocs et guérir, certains types de cellules jouent un rôle important dans la réaction immunitaire de la peau, la cicatrisation .

- Il nourrit, c'est la source nourricière interne vers les couches supérieures de la peau , irrigué par de nombreux vaisseaux sanguins et lymphatiques (arrivant de l'hypoderme) lui permette d' apporter les nutriments dont l'épiderme a besoin , tout en éliminant les résidus.

couches-peau-hypoderme-derme-épiderme-réseau-vasculaire

- Les glandes sébacées * qui sécrètent une substance huileuse, le sébum (dans le follicule pileux), le sébum, agit comme un agent bactéricide et antifongique empêchant  l'infection , il prévient également le dessèchement et le craquèlement de la peau, en particulier de celles exposées à la chaleur et au soleil.

- Les glandes sudoripares *  à leur tour apportent l'eau et l'acide lactique à la surface de la peau, c'est l'association de ces deux fluides qui forment le film hydrolipidique. *

Et notre couche Supérieure L'EPIDERME, épithélium:

La surface de notre peau exposée, visible, tactile, notre grain, notre empreinte digitale.

L'Epiderme est composé à 90 / 95 % des cellules kératinocytes, et de mélanocytes, (pigmentation de la peau) ainsi que des cellules de Langerhans (cellules du système immunitaire) et de Merkel (neuro endocrinien responsable de la sensation tactile et neuro médiateur).

Dans les 5 couches de l'épiderme s'engage un processus de kératinisation, nos kératinocytes se transforment et progressent depuis la couche de base de l'épiderme vers la couche cornée, appelés alors Cornéocytes remplis de kératine (fibres de protéine), organisés en structure type "brique - mortier" :

Les Cornéocytes : Les Briques, liées à une membrane Lipidique, riche en céramide 50 %, du cholestérol et des acides gras libres. Le Mortier.

Véritable rempart avec un pouvoir à retenir l'eau  indispensable à la beauté de la peau.

Le facteur d'Hydrorégulation est très important, pour le volume, l'éclat, le teint de pêche, la souplesse, l'élasticité, une santé parfaite !!! 

la peau a son propre système de distribution d'eau, un réseau naturel, organisé par les aquaporines, découverte majeure pour laquelle Peter Agre a obtenu le Prix Nobel de Chimie en 2003, ce sont des protéines transporteuses d'eau pour les unes, et de glycérol, pour les autres (aquaglycéroporine), elles sont également présentent dans les glandes sébacées et sudoripares.

Imaginez de microscopiques petits lutins transporteurs d'eau, qui maintiennent l'équilibre hydrique de notre peau de l'intérieur.

Ces cellules desquament (se débarrassent des cellules mortes) dans la couche cornée , et sont en permanence remplacées par de nouvelles cellules , nées dans une couche plus profonde de l'épiderme (couche germinative).

Ce processus de régénération évolue sur 28 jours.

C'est aussi dans la couche cornée qu'apparaissent les pores des glandes sudoripares*, et que débouchent les glandes sébacées*. A ce niveau l'épiderme est recouvert d'une émulsion d'eau (sudoripare) et lipidique (sébacée) et forme le film hydrolipidique déjà nommé*.

Le Film HYDROLIPIDIQUE:

Une émulsion d'eau et de graisse, forment une barrière de protection contre les bactéries et les champignons, et permet à la peau de conserver sa souplesse et son hydratation, le film varie selon l'air ambiant*, les saisons, mais aussi le stress, les maladies.

 * Petite astuce estivale économique, pour les personnes fragiles ou souffrant de déshydratation facilement sous les fortes chaleurs, un mini climatiseur portable, il rafraîchit et hydrate votre espace vital.

* Et pour les adeptes des brumisateurs de poche rechargeable, un duo sympa et pratique

 brumisateur-de poche-ventilateur-plage-bureau

Si la Nature avec un processus biologique aussi extraordinaire que complexe, met en oeuvre une telle armée de protection, pour notre Santé et notre Beauté. Nous avons parfois du "Fil à Retordre" des Tissus Cutanés à Recadrer pour vaincre nos Imperfections.

QUELS TYPES ET PROBLEMES DE PEAU

Carence pour l'une, Excès pour l'autre...

En cause le Capital Génétique, mais également l'hygiène de vie, les changements climatiques, les maladies, les prises de médicaments, d'hormones, la puberté, les grossesses, la ménopause, les facteurs émotionnels, stress, chocs, peuvent altérer son fonctionnement biologique naturel et perturber notre quotidien, jusqu'à notre bien être.

Nous aimerions Toutes avoir cette PEAU NORMALE, Idéale, sans Problème, Claire au grain fin et serré, Ferme et Veloutée, ni Trop de Ceci... ni Trop de Celà... son Fonctionnement est Optimal dans les Différentes Strates de la Peau, OUI Mais Voilà...!!!

 

Ma Peau est Mixte :

La Répartition des glandes sébacées est plus importante sur la partie Médiane du visage la distribution du Sébum est plus Sensible sur le Front, les ailes du Nez et le Menton, la zone T est grasse, et peut être sujette aux comédons, aux pores dilatés, tandis que les Joues sont elles normales à sèches, avec une possibilité de sensibilité de sèches à très sèches, et être sujette aux rougeurs, à la couperose diffuse.

Son Challenge est de réguler de stabiliser le Sébum tout en préservant une bonne Hydratation sur les joues.

Ma Peau est Grasse :

Le Fonctionnement excessif des glandes sébacées, sa production en sébum alimente la peau en lipide et limite son dessèchement, mais là un peu trop !!!

En cause

  • Un dérèglement hormonale, les androgènes,
  • Ou, une hypersensibilisation aux glandes sébacées (génétique), ici le taux d'hormone est normal, mais la réaction des glandes sébacées est anormale, excessive,
  • Ou, la consommation d'hormone d'origine médicamenteuse, les oestrogènes.

Notre peau est alors luisante, les pores souvent dilatés * (voir pores visibles en dessous), sujette aux irruptions cutanées surtout au niveau de la zone T - Front- Nez - Menton



Ma Peau est Grasse a Tendance Acnéïque :

La peau est alors Hypersébohrrée, sa production en sébum, surtout au moment de la puberté, dû aux transformations hormonales, atteint son paroxysme. Sa Fonction de Protection est perturbée.

L'excès de sébum entraîne une multiplication des cellules de la peau, qui obstruent l'évacuation de ce dernier et crée un "bouchon" un comédon, point noir lorsqu'il est ouvert, un microkyste lorsqu'il est fermé.

Le sébum devient un nid pour certaines bactéries notamment le propionibactérium acnès, source d'inflammation, qui transforme alors notre comédon en boutons rouges douloureux la papule, ou boutons blancs, les pustules.

Mes Pores sont dilatés :

Les pores permettent à notre peau de respirer d'évacuer le sébum, la sueur et les cellules mortes. Mais ils peuvent assurer leur fonction en toute discrétion ! pores serrés, grains de peau fin et lisse, le teint unifié ! 

  • Cependant quand la production de sébum devient trop abondante, les pores s'élargissent pour permettre son évacuation et la formation de points noirs accentue ce phénomène.
  • Quand la structure de l'épiderme s'affaiblit, en cause, le soleil, l'âge, dans ces circonstances les fibres de collagène et d'élastine s'abiment, perdent de leur intensité et diminuent, la structure dermique s'affaisse et les pores s'élargissent.
  • D'autre part les cellules avec l'âge se renouvellent moins bien et plus lentement, pour certaines, elles restent collées au lieu de desquamer, elles se durcissent et déforment la surface de notre peau en formant un petit creux visible.

     Ma Peau est Sèche : 

    Le dérèglement de la sécrétion de sébum et du facteur hydratant.

    La teneur en lipide dans la couche cornée qui assure la protection contre le dessèchement est inférieure à  la normale, le dommage collatéral est le non maintient de la teneur en eau dans cette même couche.

    Les glandes sébacées ne sécrètent pas suffisamment de sébum, les cellules de l'épiderme manquent de liant (voir avoir une peau sans imperfection), l'émulsion qui forme le film hydrolipidique est affaiblit, l'eau et l'acide lactique qui devraient être maintenues par le sébum trop absent pour jouer son rôle, l'eau s'évapore alors trop rapidement, la peau est asséchée.

     La peau très sèche peut conduire à des peaux atopiques - pathologie cutanée, la peau est irritée et démange, la dermatite atopique est une maladie inflammatoire et peut évoluer vers des poussées d'eczéma. Extrèmement sèche la peau est perméable aux agressions, aux allergies. Dans ce cas il est important de consulter un dermatologue.

    Ma Peau est Sensible, elle Rougie, Couperose, Rosacée :

    Sous forme de rougeurs ou de vaisseaux apparents, dû à des anomalies du derme et du système veineux du visage. En cause Des prédispositions génétiques,un dysfonctionnement des veines, une mauvaise circulation du sang.  des causes hormonales,  les grossesses, le stress, la ménopause, et les corticoïdes.

    Le réseau des capillaires régule le diamètre des vaisseaux sanguins et donc le flux d'écoulement, c'est la dégradation ou le dysfonctionnement de ce système qui engendre une mauvaise diminution des vaisseaux, et les différentes formes de couperose.

    La vasoconstriction est moins efficace, les vaisseaux sont alors dilatés et visibles.

    La Rosacée, érythrose : 

    Est une maladie dermatologique, les yeux peuvent être affectés.

    On distingue 3 formes et 3 symptômes différents.

    La Forme Vasculaire : Avec des rougeurs au niveau du visage accompagnée ou pas de couperose, et de façon intermittente, des bouffées vaso-motrices, les flushes, un afflux brutal du sang au niveau du visage peuvent s'activer.

    La Forme Papulo-pustuleuse : Ici la rosacés, l'érythrose est associée à des boutons de type acnéïque mais sans comédon.

    Pour ces 2 Symptômes, Utilisez le Lien Peau Sensible/Couperose, idéalement après avoir consulté un dermatologue si ce n'est pas encore fait.

    La Forme Hypertrophique :  La Rhinophyma plus rare et touche plus souvent les hommes, essentiellement sur le nez qui parait bosselé, déformé, élargi, cette forme de rosacée nécessite une consultation dermatologique. 

     Ma Peau est Déshydratée :

    La déshydratation n'est pas un type de peau, mais un état passager, qui peut toucher tous les types de peau.

    Le Derme manque d'eau, la barrière physiologique est altérée, la peau est très sensible à sa perte en eau, elle devient alors terne, perd de sa souplesse et de son velouté.

    L'urée et l'acide lactique provenant des glandes sudoripares ne fixent plus l'eau dans la couche cornée et elle s'évapore plus rapidement

    En cause les températures élevées l'été, les chauffages et la climatisation l'hiver qui assèche l'air, les chocs psychologiques, et le dérèglement hormonal à la ménopause, peuvent altérer notre système d'hydratation naturel.

    Sur le même Sujet : Soif d'astuces pour avoir une belle peau ?

     

     

     


    Laissez un commentaire

    Ce blog est modéré